Huiles essentielles

Du grec aroma « odeur » et therapia « soin », l’aromathérapie indique bien qu’il s’agit d’une approche de soin complexe, constituée par les essences aromatiques de certaines plantes médicinales ou non, agrumes, résine ou bois…. Cette thérapie permet de soigner et prévenir certaines pathologies.

 

 

Les huiles essentielles

Qu’est ce qu’une huile essentielle ?

L’huile essentielle est une essence volatile de plantes aromatiques (plantes médicinales ou non médicinale à parfum, utilisées à des fins thérapeutiques, alimentaires, cosmétiques, d’hygiène et en parfumerie).

C’est une substance odorante produite par certaines plantes, épices ou oléorésines.

On utilise les sommités fleuries (lavande, romarin, rose, thym, géranium rosat..), feuilles (tea-tree, eucalyptus, ravintsara, gaulthérie, ..), les graines ou fruits (anis, fenouil, citron (zest), orange..), les racines (vétiver, angélique), le bois (cèdre, santal..), le rhizome (gingembre, curcuma..) , l’écorce (cannelier..) , ou la résine (encens, myrrhe…).

Même si on les appelle « huile » ”, ces substances ne contiennent aucun corps gras.

Comment obtient-on une huile essentielle ? par distillation à la vapeur d’eau

C’est la méthode ancestrale d’extraction. On place dans un alambic en inox (appareil qui permet de séparer des produits par chauffage, puis refroidissement) des plantes (sèches ou fraîches, racine, écorce, sommités fleuries, zeste…).

Sous l’effet du feu produit, l’eau de source se vaporise à basse pression (< 0.05 bar) passe à travers les plantes, desquelles elle extrait les molécules aromatiques.

Cette vapeur d’eau aromatique se recondense dans un serpentin refroidi par de l’eau froide. A la sortie de l’alambic, un essencier ou vase florentin sépare l’huile essentielle de l’eau.

Comment choisir une huile essentielle de qualité ?

Il existe une multitude de marques aujourd’hui sur le marché. Il existe bien sûr des différences entre elles, que l’on peut trouver en les respirant (par leur puissance odorante).

Il faut comparer une huile essentielle avec une autre (même nom latin) si l’une des deux sent beaucoup plus que l’autre alors c’est celle-ci qu’il faut acheter elle est plus puissante donc plus efficace.

Même si bien souvent plus cher, la distillation de la plante est plus longue et on retrouve donc davantage de principe actif . Et toujours acheter une huile essentielle BIO ou issue de plantes sauvages  c’est vraiment important.

Plus votre huile essentielle sera de bonne qualité plus les bienfaits que vous en attendez seront efficaces.

 

La gamme Oshadhi

J’ai fais ce choix pour plusieurs raisons, la première la qualité vibratoire des produits, pour faire simple plus un produit est puissant plus il vibre fort (on peut le voir sur une échelle grâce au pendule) et donc plus il vibre fort, plus il est efficace. Les huiles Oshadhi vibrent fort et comme je les utilises en olfactothérapie il me fallait vraiment un produit puissant.

La deuxième raison de ce choix, c’est un choix écologique car une huile plus forte, donc plus chère sera utilisée avec parcimonie et ainsi   cela conserve donc la ressource en végétal car il faut beaucoup de plantes pour faire peu d’huile essentielle même si bien sur le rendement d’une plante à l’autre est différent.

 

 

Une démarche intergre: Embracing the world

Troisième et dernière raison et pas des moindre, Oshadhi participe (et donc vous en achetant leurs huiles) à une démarche intègre c’est à dire Oshadhi reverse une partie de ses bénéfices à la fondation « Embracing the world » c’est un réseau international à but non lucratif d’oeuvres caritatives fondé par Sri Mata Amritanandamayi Devi (Amma). Embracing the world, reconnu par l’ONU, a pour vocation de soulager e fardeau des plus démunis du monde entier en les aidant à combler leurs cinq besoins fondamentaux: nourriture, logement, éducation, santé et travail. 

Pour en savoir plus http://fr.embracingtheworld.org/

Pour plus de renseignements remplissez le formulaire !